Suivez-nous sur facebook !
Suivez-nous !

Que devient l'âme quand elle quitte le corps ?

Posté le 07/04/2020 07:18
Que devient l'âme quand elle quitte le corps ?

Intriguant voire fascinant pour certains. Inquiétant pour d'autres. Ce qui est sûr, c'est que le sujet suscite des interrogations et n'est pas sans donner lieu à quelques hypothèses. Alors, peut-on vraiment savoir ce que devient l'âme lorsqu'elle quitte le corps physique dans lequel elle était venue s'incarner pour son expérience terrestre ?


Ce que l'on sait aujourd'hui, c'est que le cerveau s'arrête de fonctionner une vingtaine de secondes après l'arrêt cardiaque. On sait également que cet état de mort cérébrale laisse place à une conscience qui, elle, continue d'exister, de façon encore plus aigue. C'est ce qui explique les témoignages si précis des personnes ayant vécu des expériences de mort provisoire. Témoignages relatant avec une précision sans faille des voyages hors du corps, comme le fit notamment Pamela Reynolds, une américaine souffrant d'un très délicat anévrisme pour lequel le neurochirurgien qu'elle avait sollicité décida d'effectuer un  « arrêt circulatoire hypothermique », autrement dit de mettre sa patiente en état de mort clinique. Pour protéger et préserver son cerveau, la température de son corps fut abaissée à 15,5°. A son réveil, Pamela raconte être sortie de son corps par son crâne et avoir observé toute l'opération, dont elle se souvenait parfaitement, y compris de la musique diffusée dans le bloc opératoire. Pourtant, son cerveau était cliniquement mort.


Cette expérience, vécue en 1991, démontre bien, au même titre que les nombreux témoignages d'expériences de mort imminente (EMI ou NDE) recensés à travers le monde, que la mort physique n'est pas une fin en soi, et que la vie se poursuit sous une autre forme.


Quand elle quitte le corps, son enveloppe physique, l'âme retourne à sa source, généralement accueillie par les âmes de personnes décédées, proches ou non. Mais ce retour à la source peut être plus ou moins long selon différents paramètres, à commencer par le niveau d'élévation spirituelle de la personne, mais aussi par les circonstances du décès ; une mort par suicide ou accident étant brutale et soudaine, l'âme peut se sentir perdue et ne pas réaliser immédiatement qu'elle a quitté son corps.


L'âme peut également rester entre le monde terrestre et le monde divin le temps nécessaire pour finaliser un travail non abouti sur terre. C'est justement ce qu'a vécu ma maman, décédée il y a un peu plus d'un an. Quelques mois après son décès, alors que je participais à un stage de clair ressenti, maman, ou plus exactement son âme, s'est manifestée pour me délivrer un message et me transmettre une mission. Elle m'invitait à effectuer un travail de pardon qu'elle n'avait pas accompli lorsqu'elle était en vie, quittant ce monde avec sa colère et nous laissant un lourd fardeau, en particulier à ma fille et à moi. Un fardeau qui l'emprisonnait elle aussi et l'empêchait d'accéder à une dimension supérieure. Pendant plusieurs mois, j'ai  ainsi « travaillé » sur le pardon et la colère jusqu'à finalement obtenir la réponse à ma question sur l'efficacité de mon travail, cela le jour anniversaire du décès de maman. J'ai en effet appris ce jour-ci, au cours d'un soin énergétique que je recevais, que maman était enfin apaisée et avait atteint le monde de la sagesse. Qu'elle était délivrée de sa colère.


Il aura donc fallu à son âme un an après la mort physique pour s'élever. Maman est désormais un de mes guides et m'accompagne de sa présence en m'orientant vers certaines situations ou certaines personnes.  Son âme, ainsi que celles des autres défunts, sont présentes dans ce grand Tout auquel nous appartenons tous, ayant réussi (ou non) la mission qu'elles avaient accepté en s'incarnant sur terre. Et avant, peut-être, de choisir une nouvelle incarnation.bzl

Commentaires :

Aucun commentaire... Soyez le premier !

Commenter :

(Votre commentaire sera validé puis publié par l'administrateur)