Suivez-nous sur facebook !
Suivez-nous !

Communiquer avec les défunts : quand comment et pourquoi ?

Posté le 29/01/2020 12:27
Communiquer avec les défunts : quand comment et pourquoi ?

La perte d'un être cher est forcément une épreuve douloureuse à vivre, cela quelles que soient les conditions du décès de la personne, mais peut-être encore plus lorsqu'il s'agit d'un décès brutal, par accident ou suicide par exemple.
Dans ce contexte de vide soudain, de chagrin et de douleur, rien de plus normal que de se sentir dans un état second, voire se sentir prêt à revoir ses croyances pour certains, et à vouloir croire à une vie après la mort.


Certes, recevoir un signe ou entrer en contact avec un défunt est une expérience troublante qui peut se révéler merveilleuse, mais elle ne doit pas se substituer au deuil. Autrement dit, vouloir à tout prix communiquer avec un parent, un conjoint ou un ami décédé ne peut et ne doit se faire qu'après avoir accepté la situation et le départ de la personne. Au risque d'entretenir un lien susceptible d'entraver votre propre évolution et vous empêcher d'avancer.


D'autre part, si cette période de deuil est nécessaire avant d'envisager une communication avec l'au-delà, elle est également primordiale pour le défunt, qui a lui aussi un travail à effectuer pour s'élever vers la lumière.


C'est pourquoi il est vivement conseillé de ne pas tenter d'entrer en contact avec des personnes décédées juste après le décès mais d'attendre quelques mois pour cela. Il n'y a évidemment pas de règles pré-déterminées et ce délai varie selon les cas, notamment selon les circonstances du décès.


Une personne partie aussi sereinement que possible s'élèvera généralement assez rapidement, contrairement par exemple à une personne décédée suite à un accident ou à un suicide, qui pourra mettre davantage de temps à prendre conscience de la situation.


La communication en elle-même ne revêt pas non plus de règles précises ; certains percevront des signes ou recevront des messages ou des réponses de façon directe, en allumant la radio, en ouvrant un livre tout juste tombé d'un rayon de librairie, en saisissant un fragment de conversation ou encore en ayant des flashs ou des visions.
D'autres entreront en contact par l'intremédiaire d'autres personnes, à l'image des médiums, lesquels joueront alors le rôle de canal pour recevoir et transmettre une information du défunt.


Encore une fois, la nature du message peut être très différente selon les cas ; il s'agira dans certains cas d'un message d'amour où le défunt assurera le proche qu'il continue de l'aimer et de veiller sur lui. Et dans d'autres cas, le défunt pourra être amené à délivrer un message destiné à faire avancer la personne dans sa vie terrestre et à débloquer une situation quelconque. Un message voué aussi à favoriser l'ascension de la personne défunte.


C'est ce que j'ai personnellement vécu. Un peu plus de trois mois après son décès, ma maman s'est manifestée lors d'une séance avec un médium, sans que je puisse en savoir davantage. Il aura fallu attendre encore trois mois pour je reçoive son message. J'avais pour cela été guidée vers un stage de développement du clair ressenti. Maman m'a alors révélé son message et ce qu'elle attendait de moi, pour me libérer, libérer ma fille et mes frères, mais aussi pour l'aider elle à s'élever. Depuis, elle se manifeste à moi régulièrement, de façon indirecte, pour m'assurer de son amour et m'encourager à accomplir ma mission de vie.


J'ai vécu cette expérience de communication avec ma maman défunte sans le rechercher précisément, mais dans le cadre d'un travail de développement personnel et spirituel. Et c'est peut-être là la clé d'un contact réussi : ne rien attendre et s'ouvrir.

Commentaires :

Aucun commentaire... Soyez le premier !

Commenter :

(Votre commentaire sera validé puis publié par l'administrateur)